Victor et Elie Gros un couple impliqué dans l’aide aux voyageurs

Les arnaques de vacances Victor et Elie Gros les connaissent par cœur, ils en sont à leur 270ème voyage ! Ma rencontre avec ce charmant couple m’en a appris beaucoup sur comment ne pas se faire arnaquer lorsque l’on part en voyage. Je dois bien admettre que même en faisant attention on peut tomber dans le panneau, donc voici leurs conseils.

Pas besoin d’internet pour se faire arnaquer d’après Victor Gros

Si effectivement de nombreux internautes se font arnaquer chaque année avec des réservations bidons d’appartements ou maison avec piscine en bord de mer, Victor et Elie Gros ont préféré parler de sujets bien plus courants. Des arnaques vécues par la majorité des voyageurs et qui sont souvent ignorées.

Les voyageurs français qui partent en vacances à l’étranger sont les premiers concernés, mais cela va certainement dans l’autre sens, à savoir les touristes étrangers qui viennent en France. Justement, la France, Paris et sa Tour Eiffel, les petits vendeurs vers le Trocadéro qui se font de l’argent facile avec les souvenirs. On vous vend une miniature de la Tour Eiffel à 20 euros, alors qu’elle s’est achetée pour moins de 1 euros, pas en France, en Chine !

tour eiffel depuis le trocadéro

Oui on peut parler d’arnaque du voyageur, Victor Gros, comme Elie avouent ne pas supporter ce business à touristes, car partir en voyage à l’étranger c’est découvrir la culture locale, la faire vivre, et non contribuer au profit de quelqu’un qui n’a rien à voir avec le lieu en question.

Des arnaques il y en a partout ?

Oui, même lorsque le vacanciers pensent faire de bonnes affaires il se fait arnaquer estime Elie Gros. Elle nous assure qu’il n’y a pas de plaisir sans profit chez les professionnels du tourisme ! Mais ce n’est pas cela l’arnaque, cela s’appelle du commerce !

Non l’arnaque c’est de tromper le voyageur, de lui faire croire qu’il achète local alors que c’est du made in ailleurs !

Oui partout le voyageur est une bonne cible pour lui faire dépenser de l’argent. C’est le jeu après tout, cependant on peut faire du tourisme autrement et vraiment éviter de se faire arnaquer.

  • Vous allez au Baléares évitez les côtes, visitez l’intérieur de Majorque, Manacor par exemple, c’est là que j’ai rencontré Victor Elie Gros.
  • Vous voyagez en Italie, vous souhaitez voir Cinque Terre, achetez vos souvenirs dans le petit village de Faggiona plutôt qu’à La Spezia.
  • Vous souhaitez faire du tourisme aux Etats-Unis ? Fuyez Los Angeles, New-York ou Las Vegas, visitez plutôt l’Amérique profonde, ses parcs naturels comme  la Sierra Naturel Forest ou encore les parcs de l’Idao.

Cinque Terrre nids à touristes

Vous l’aurez compris, plus c’est populaire, plus c’est de l’attrape-touristes, des arnaques de première !

Victor Elie Gros : Les voyageurs doivent faire attention à la planète

Les vacanciers, la plupart d’entre eux sont de très gros consommateurs, ils sont si peu à se soucier de l’environnement. Je me permet de vous relater ce sujet qui m’a été évoqué par Victor et Elie Gros, cela leur tenait à cœur, moi aussi finalement.

Le tourisme de masse c’est catastrophique pour la planète, on le voit avec les paquebots de croisière qui polluent dans les ports de la Méditerranée (Marseille, Palma de Majorque, Naples…).

sacs plastiques dans les océans

Il faut changer cela, car c’est une belle arnaque que Elie Gros ne supporte plus. Oui c’en est une, car on nous vend du rêve, mais on se fiche de ce qu’on laisse derrière nous. On nous montre des cartes postales de lieux paradisiaques, des iles aux eaux cristallines, mais en vérité ces eaux sont infectées de sacs en plastique et c’est toute la faune qui se meurt !

Vous aussi vous rencontrerez peut-être des Victor et Elie Gros qui vous parleront d’arnaques, écoutez-les, ils sont de bons conseils et nous font réfléchir sur notre façon de voyager !